Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 17:14
     
      Apres un petit passage dans la ville la plus australe du monde, nous voici de retour au Chili. Nous partons dans moins d une heure pour 3 jours de treck dans le vent de patagonie et la pluie chilienne a l assaut du parc Torres del Paine.

      Ushuaia fut un passage agreable de notre voyage. Nous avons arpenter les rues et alentours de la petite ville et visiter le parc de la Terre de feu qui a des petites criques de toute beaute... l atmosphere de la ville est tranquille et les argentins toujours aussi sympas, surtout pour nous prendre en stop en plein deluge... (tout ca pour aller voir le phare du bout du monde qu on a peine vu car il etait minuscule vu du bord de la baie...)

     Si on ne donne pas de nouvelle d ici 4 jours, vous pourrez venir nous recuperer congeles dans notre petite tente verte, a moins que nous nous soyons envoles...

     Vive le vent!

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 20:33

    
        Nous voici bientot arrives au bout du monde...   Mais revenons-en d abord a l apres peninsule de Valdes, moment a partir duquel tout s est enchaine tellement vite que nous n avons meme pas eu le temps de nous assoir face a un ordinateur... et c est tant mieux!

         Nous voila donc parti en direction du Sud, a Comodoro Rivadavia, ville cotiere peuplee de marins et vivant de l exploitation de petrole. Notre bus ayant quelques petites heures de retard nous sommes arrives dans la ville tard dans la soiree. C est la qu il nous a fallu trouver un logement pour la nuit. Ce ne fut pas chose aisee car toutes les petites auberges sont surpeuplees par les marins et affichent complet alors que les autres hotels sont plutot destines aux rois du petrole, c est a dire pas nous! Nous avons donc fait 3 fois le tour de la ville en compagnie d un sympathique marin qui s est demene pour nous aider a trouver une chambre a un prix correct... Nous n en avons guere profite car debout a 6h, nous partions en bus pour Sarmiento, un peu plus dans les terres afins d aller voir un parc ou les arbres se sont transformes en pierre au fil des annees. Comme nous etions dans une dynamique ou  rien n etait simple et que le parc se trouvait a 30 km de la ville ,il qu il n y avait aucun bus le deservant , c est  a pied  dans le desert et le pouce en l air que nous avons rejoint le parc. 3 voitures sont passees sur la route et heureusement pour nos petites jambes, les 3 se sont arretees (pas en meme temps...) pour nous avancer un peu dans notre trajet. Nous avons fini le trajet avec un couple d
e retraites argentins super sympa visitant leur pays, Marta et Isidro. Ils ont visite le parc avec nous et nous ont ramener en ville tres gentiment en nous expliquant plein de choses sur leur pays, du bonheur! Apres avoir glander tout l aprem dans la ville de Sarmiento car tout avait ete plus vite que prevu, nous avons refait en sens inverse nos 2 heures de bus pour retourner a Comodoro afin de prendre une correspondance pour un nouveau bus de nuit en direction de El Calafate. Ce fut encore bien galere car le bus en retard de 1 heure, puis de 2, puis de 3 heures,.... s est  fait attendre tard dans la nuit. Heureusement que nous avions encore un peu de lecture dans nos sacs...


         La suite fut toute aussi fatiguante mais beaucoup plus organisee,.En effet apres notre arrivee a El Calafate, nous avons retrouve les parents de Marion qui nous avaient concocter un programme "complet" du tour des glaciers regroupe sur une semaine.


         C est donc a pied, en bateau ou a cheval que nous avons decouvert le parc des glaciers argentins. A partir de El calafate nous avons admirer le fameux  glacier Perito Moreno  et le Spegazzini ainsi que de nombreux iceberg bleute flottants sur les canaux. A partir de El Chalten nous avons randonne une journee entiere afin de rejoindre la lagune de Los tres qui se trouve au pied du grandiose et impressionant mont Fitz Roy. Nous avons egalement effectuer nos premiers pas avec des crampons sur le glacier Viedma. Petite ballade plutot sympathique, surtout au moment de l apero au Baileys avec de la glace fraichement ramassee du glacier (on sait maintenant pourquoi les glaciers reculent...). Nous avons aussi passer une journee magique (une de plus) dans une estancia (grande propriete d elevage au milieu de nul part), a coucounner les moutons blaisses, leurs donner le biberon, faire du cheval, ramasser du bois... et bien evidament manger du petit agneau grille, un vrai delice.

         Ensuite ce fut direction le Chili et le parc Torres del Paine, peuple de Guanacos et de Nandous (petites  autruches patagoniennes), pour decouvrir des paysages somptueux a cheval, descendre la riviere Serano en zodiaque habilles comme des cosmonautes.


         Comme vous pouvez le remarquer, nous n avons pas une vie facile....


        C est avec regret que nous avons quitter les parents de Marion mais il faut bien qu ils travaillent un peu pour pouvoir nous inviter lors d un nouveau voyage.

        Nous partons demain pour Ushuaia et le bout du monde...ouaouhhhh ca fait rever.


Partager cet article
Repost0
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 15:11


     Nous venons de passer trois jours geniaux dans des reserves naturelles de patagonie, en compagnie des grosses bebetes de l ocean. 

     Le premier jour, apres une balade a velo plutot eprouvante entre la pluie, le vent et la poussiere (Nos sorties a velo s averent toujours un peu cahotiques!), nous avons pu admirer deux baleines au loin  puis des Lions de mer  (nommes ainsi a cause de la criniere des males) dans la reserve de Punta Loma. Le soir, nous avons retrouve les parents de Marion qui sont venu passer deux semaines en Argentine (pour nous voir et aussi pour se promener un petit peu!) Nous en avons profite pour nous faire livrer du bon saucisson et du fromage de chez nous qui commencait a nous manquer un peu.
    Les deux jours suivants, nous avons donc profiter de leur presence pour faire des excursions avec eux. Nous avons fait le tour de la peninsule de Valdes afin d observer des elephants de mer appeles ainsi a cause de la pseudo trompe des males. Ce sont des especes de gros tas de graisse qui passent leurs journees allonges sur la plage a se faire dorer au soleil, mais il faut les comprendre, ils partent en mers durant 2 mois pour aller manger des poulpes geants, ce qui les fatigue ennormement! C est quand meme assez genial de voir ces grosses betes en vrai. Nous avons egalement pris un bateau pour aller observer les baleines franches en pleine mer.
    Le lendemain, nous sommes descendus a rawson pour aller voir cette fois ci les dauphins noirs et blancs (jacobites) qui faisaient les foufous en suivant le bateau (impressionnant!), puis nous avons pris la route de Punta tumbo pour se promener dans une colonie de pingouins en train de couver.     
  
  Voila pour la partie descriptive des moments passes. Quant aux choses ressenties, difficile de les exprimer tellement ces instants sont magiques. Qui n a jamais rever de voir une balaine sauter devant lui en plein milieu de l ocean, de voir un pingouin se dandiner pour regagner son nid, de voir un lion de mer revenir de sa baignade, se rouler sur la plage et se chamailler avec ses congeneres... enfin, tout ce qu on a toujours vu a la tele en enviant le realisateur et le cameraman du reportage... Ce sont des moments que l on n oubliera pas...!

    Nous avons dit au revoir aux parents fabris qui sont partis en direction de Bariloche pour affronter les froid et la neige. Nous, nous allons continuer notre descente en direction du sud. Prochaine etape, Comodoro Rivadavia, plus grande ville de Patagonie afin d aller voir la foret petrifiee de Sarmiento...
 




Et en petit bonus, voici les pingouins en mouvements...

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 18:49
      Nous voici depuis 5 jours a Bariloche, village de montagne style station de ski ou le climat est nettement moins clement qu a Buenos Aires. En effet, nous cotoyons pluie ,vent et neige depuis notre arrivee. Nous avons tout de meme eu un temps splendide pour effectuer le trajet qui nous a conduit jusqu ici et permit d admirer de magnifiques lacs et rivieres comme vous pourrez le voir sur les premieres photos de l abum Argentine - 4.

      Nous avons loge dans une toute petite pension, tres loin du centre, chez des gens tres sympa qui elevent des saint-bernards dans l objectif de gagner de l argent en faisant des photos avec les touristes. C est la mode ici, tout le monde veut sa photo avec ces chiens...! Nous on en a bien profite gratos!
      Nous avons egalement bien profite des montagnes environnantes pour user un peu plus nos pompes... Nous avons meme use nos fonds de culottes en faisant un petit tour a cheval sur le mont otto dominant la ville, d ou nous avons eu une vue sur le lac et les montagnes. Juju a encore mal partout.
     On a failli tester la station de ski Catedral, qui a encore quelques pistes ouvertes a cette periode puisque nous sommes au debut du printemps mais vu le brouillard et la neige qui tombait (ca donne pas envie de connaitre l hivers...), on a prefere une petite balade a pied sur la montagne.
     On a aussi eu l occasion de prendre le telesiege special touristes pour monter en haut du mont campañero afin de jouir d une vue panoramique sur toute la region. 

     Cote nourriture, on se ratrappe. On se fait peter le bide a coup de gros bouts de bidoche, surtout de la viande de boeuf. Il y a des boucheries partout ici et c est de loin l aliment le plus consomme et le moins honereux!!! En plus il est vraiment bon, les vaches on de quoi brouter par ici... On se fait des petites reserves avant l Asie... Il y a egalement du bon chocolat a bariloche qui est fait ici et dont nous nous delectons en meme temps que nous ecrivons ces lignes... Par contre, pour la fondue, ils sont franchement nuls, GROSSE deception! Ah... les francais et la bouffe... ca meritait bien un petit article tout ca. He Oui on n a pas change, on aime toujours autant mange et on se porte toujours aussi bien, je dirais meme plus, on se laisse pousser le ventre...! (surtout Juju! Marion avait un peu d avance...)

     Nous nous sentons toujours tres bien en Argentine et nous nous faisons bien a ce mode de vie de nomade qu est celui du voyageur. 

     Nous prenons la route ce soir pour Puerto Madryn qui se situe en bord de mer. Il parait qu il y a tout plein de grosses bebetes la-bas...
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 20:36

Et Puisqu on va toujours plus loin, et grace a une technologie toujours plus avancee et les conseils de profesionnels maitrisant l outil (merci Elise et Damien!), nous vous presentons la carte du trajet effectue jusqu a present (en Rouge) ainsi que le trajet a venir (en vert). 


                       
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 18:55
Puisque la technologie existe ben on va en faire un peu plus pour vous mettre dans l ambiance... branchez les hauts-parleurs ca demenage!

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 17:27
     Voici maintenant 8 jours que nous arpentons la capitale argentine dans tous les sens et que nous nous impregnons de son ambiance chaleureuse. Buenos Aires est donc une ville immense avec beaucoup de monde dans les rues, de grandes avenues pleines de voitures et de bus mais aussi avec de charmant petits quartiers a taille humaine et debordant d animation. Les argentins sont d une gentillesse et d une bienveillance exceptionnelle et nous avons fait tout plein de belles rencontres au fil des rues...

    Nous avons flane dans le quartier colore de la Boca ou le tango est omnipresent aussi bien au niveau de la musique que de la danse. Nous n avons pas manque de visiter le stade de la Boca, ou Diego Maradona a fait ses premier pas. Puisque la journee etait placee sous le signe du football, nous sommes aller voir le soir meme un match de foot a l autre bout de la ville opposant deux club porteños (les habitant de Buenos Aires). Nous voila donc en compagnie de deux autres couples de francais dans le cop de l equipe de Velez en train de chanter avec les supporters. L ambiance equivaut largement celle de saint-etienne avec des chants aux rythmes encore plus endiables, mais a ce que nous avons compris, les paroles ne volents pas bien plus haut...! Apres quelques difficultes pour trouver un bus pour regagner notre quartier et surtout beaucoup de pas dans les rues, il est 2h du matin et nous n avons pas encore mange! Ici pas de probleme, tous les resto sont encore ouvert et il y a du monde plein les rues qui commencent a peine la soiree...

   Le lendemain, la journee a ete beaucoup plus cool. Les dimanche est le jour de le brocante du quartier de San Telmo. Les marches des brocanteurs sont ouverts et il y a une rue entiere peuplee de vendeurs d artisanat qui expose leur production et de musiciens de tous style. Buenos Aires est un veritable regrouppement d artistes qui offrent un travail de qualite. C etait vraiment tres agreable de se balader dans cette atmosphere creatrice qui reveille des envies. La soiree est placee sour le signe du tango sur le place belgrano qui se situe a deux pas du petit hotel qui nous herbergeait. La piste de danse accueille une population heteroclyte allant du jeune baba cool au papi argentin ou du punk a la mere de famille. Tous leurs pas s accordent merveilleusement et donnent un spectacle magique. Nous sommes de plus en plus motives pour prendre des cours de tango. Pour moi (Marion) je trouve encore a ce moment la que le tango est a la danse ce que le jazz est a la musique, c est a dire: imcomprehensible car ne rentre pas dans les cases de mon cerveau cartesien! 

    Le lundi, nous voila donc partis a l assaut des vendeurs de pierres, de fils cires et d alpaca (Fil de fer contenant de l argent) afin de s achete de quoi faire nous aussi nos petits travaux artisanaux!!!

    Le jour suivant, nous avons visite les quartiers de recoleta et de palermo qui sont les quartiers chic de la capitale. Nous avons fait un detour au cimetiere de recoleta afin de rendre hommage a Eva Peron avant de visite un musee qui lui est dedie. Nous avons donc pu en savoir un peu mieux sur la vie de cette femme et sur ce qu elle fait pour les plus demunis...

    C est a une heure du centre de Buenos Aires que si situe Tigre et que nous avons egalement passe une journee. C est une ville situee sur le delta du rio plata, une Venise sud americaine, mis a part que les canaux font entre 10 et 30 metres de large et que l on y circule en bateaux a moteur car c est tres tres grand. Le tranquilite de ce lieu est exceptionnelle, il y a plein de maisons residentielles entoures de parcs a la vegetation luxuriante (Leur arbres ne sont chez nous que de ridicules plantes vertes), de pelouse fraichement tondue: Toutes les maisons possedent leur ponton, et pour aller chez soi, on hele le bateau bus comme un taxi. Nous avons termine la journee avec nos boulets preferes (colocateurs de Gol) autour d un bon plat de pates fraiches (l influence italienne du pays... Merci!!!!).

   Apres plusieurs loupes, nous avons pu prendre nos deux premiers cours de tango a la Catedral, une milonga super sympa dans un grand hangar decore (toujours ces artistes!!!) ou l on peut prendre des cours jusqu a minuit et ou apres la piste s enflamme jusqu au bout de la nuit, mais nous on n a pas vu car on est rentre faire dodo! car le tango ca fatigue le corps et la tete!!!

   Voila, nous sommes tombes literalement sous le charme de Buenos Aires ou il a fait bon vivre cette semaine dans cet atmosphere artistique et chaleureuse des porteños.
    Nous partons ce soir pour Bariloche ou aux dires de certains, il fait pas chaud! Nous allons donc devoir troquer nos tongues contres des bonnets, allez,  c est pour etre solidaires avec les francais reste en France!!!
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:39
Bonjour,

Nous venons de passer deux jours fabuleux a  Puerto Iguazu, ville de depart pour la visite des chutes. Pour ce qui est du climat et de la vegetation, on peut dire que nous avons ete exauces car ici la vegetation est luxuriante et l humidite constante. Hier nous avons recu sur le coin de la tete notre premier orage tropical et on peut dire que ca envoie du gros. C etait genial de courir sous une pluie chaude et battante, mouilles jusqu aux os en sautant dans les grosses flaques d eau, les chaussures faisant splash splash...

Nous avons donc passer deux jours a nous promener sur les sentiers au bord de ces chutes d eaux immenses, le premier du cote bresilien des chutes et le deuxieme du cote argentin, puisqu elles se situent au carrefour de 3 pays: Bresil, Argentine et Paraguay.

Nous avons arpenter les sentiers dans la forets au milieu d animaux de toutes sortes que nous nous sommes fait un plaisir d observer... et de photographier (c.f. rubrique faune et flore).

Les chutes sont tout simplement grandioses et epoustouflantes, notamment la garganta  del Diablo vu d en haut: Nous allons essayer de mettre en ligne une video qui montre bien la puissance de l eau.

Nous prenons ce soir la route pour Buenos Aires avec encore au programme bon nombre d heures de bus...
Partager cet article
Repost0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 17:34
Bonjour la compagnie!

Nous voici desormais a Salta, dans le nord ouest argentin. Les paysages pour y arriver furent encore plus fabuleux les uns que les autres, meme si on commence a en avoir un peu marre de voir des cailloux partout de toutes les tailles et de toutes les couleurs et de la poussiere... On reve de verdure...!

Salta est contrairement a ce qu on croyait une grande ville pleine de gens et de voitures, mais tres agreable. Nous y sommes peu reste car nous avons loue pour trois jours une voiture avec un couple de joyeux versaillais dont nous ne ferons pas l eloge de peur qu ils lisent l article et prennent la grosse tete, deja qu herve se la pete pas mal...
Bref, nous voila parti au volant de notre Wolksvagen Gol ( le F est parti avec la finition, les airbag, les gadgets..., elle representait l epuration incarnee... pas de superflu, mais des roues, un moteur et un volant, l essentiel quoi!) dans l est de Salta en direction de Cachi. la route s est vite transformee en piste qui s elancait a travers les montagnes multicolores. Vous l aurez compri encore des paysage grandiose. Une petite escale dans la vallee enchantee (qui porte bien son noms, ils sont vraiment bon pour trouver des noms qui vont avec ce que l on voit....) pour une petite marche et l envie de casser la croute que nous n avions malheureusement pas prevu....

A la piste succede ensuite une grande route asphalte toute droite sur des kilometres... il n y a pas de logique...et tant mieux.
Nous avons passe une nuit dans le petit village de Cachi, ou nous avons failli adopter un chien qui nous a attendu toute la soiree au camping pendant que nous mangions, qui a passe la nuit a cote de notre toile de tente et qui s est mis devant la voiture en hurlant de tristesse au moment du depart (ceci est veridique et pas une pure fabulation, on n a jamais vu cela et si ca se trouve il nous pleure encore sur le parking...), des adieux dechirants.

Nous sommes donc repartis au volant de la Gol sur une piste ondulee en direction de Cafayate a travers des montagnes plus etonnantes les une que les autres.

Cafayate etant une ville productrice de vin, nous avons fait une petite alte pour la visite d une Bodega (une cave) et une degustation (pas de soucis juju conduit...)
La nuit a 4 s est passee dans une sorte de mini wagon de train couchette pose dans un camping, vive la proximite et les ronflements des voisins...

Nous avons pris la route le lendemain pour retourner a Salta a travers des montagnes rouges au milieu desquelles serpente une riviere entouree de vegetation.
Apres maintes et maintes altes (Photos, photos, rencontre de francais en camping car etc...), nous sommes enfin arrives a notre point de depart sain et sauf ou nous avons encore manger un gros steak de dingue version argentine avec nos collegues de routes.

Nous prenons le bus toute a l heure pour 23 heures de trajet en direction des chutes d Iguazu, a la frontiere avec le Bresil.

Bisous bisous......
Partager cet article
Repost0